Rechercher
  • Résumé analytique

    Pour créer le département IT qui saura soutenir la transformation numérique du business moderne, les DSI doivent examiner l'infrastructure, les applications et les modèles de fonctionnement. Des centaines d'entre eux ont sollicité l'aide d'EMC et de VMware pour réaliser un état des lieux, évaluer les écarts et identifier les mesures à prendre en priorité afin de mettre en place le département IT dont l'entreprise a besoin pour le numérique.

    L'État de la transformation IT repose sur une analyse des données fournies par des DSI et leurs adjoints lors des ateliers de transformation animés par EMC ou VMware. Plus de 660 organisations y ont participé. Cette étude n’est pas un échantillon aléatoire de sujets de recherche, mais une analyse d’organisations en pleine transformation IT.

    Lisez l'intégralité du rapport et comparez votre organisation à ses pairs.

    Dans quels domaines les DSI souhaitent-ils obtenir le plus d'améliorations ?

    Les DSI cherchent à réduire les coûts IT et profiter des économies ainsi dégagées pour investir dans la transformation numérique. Nombre d'entre eux envisagent l'adoption des technologies Cloud comme un moyen d'économiser non seulement sur le coût de l'infrastructure, mais surtout sur les coûts opérationnels. 

    Infrastructure de type Cloud

    Pour les DSI, la création d'une architecture Cloud hybride est essentielle pour mettre en place l'automatisation et le libre-service qui permettra de réduire les coûts opérationnels. Ils sont 70 % à vouloir exploiter une telle architecture pour standardiser l'ensemble de l'organisation sur la période 2016-2017, et 90 % en sont déjà à la phase d'évaluation ou de validation fonctionnelle.

    Bien que 91 % des organisations ne disposent pas de moyens cohérents pour évaluer les charges applicatives d'un Cloud hybride, 61 % prévoient de déterminer dans les 18 à 24 prochains mois si leur portefeuille d'applications est adapté ou non au Cloud hybride, en se basant sur les besoins des processus métiers et la criticité des données correspondantes.

    Modèle de fonctionnement

    Dans le cadre du modèle de fonctionnement, 80 % des organisations placent la stratégie de services au sommet de la liste des améliorations à apporter sur la période 2016-2017. Elles souhaitent gérer l’IT comme une activité centrée sur le client. Elles mettent en particulier l'accent sur le développement des processus, rôles et compétences qui favoriseront la gestion de l'offre et de la demande en ce qui concerne le portefeuille IT.

    Le meilleur moyen d'y parvenir est de recourir à l'automatisation et de donner plus d'autonomie aux utilisateurs grâce à des portails en libre-service sur lesquels ils pourront prendre des décisions de consommation tenant compte de la valeur à apporter. 80 % souhaitent standardiser les services au sein d'un catalogue axé métiers avec un portail en libre-service ; 77 % veulent provisionner les ressources d'infrastructure de manière dynamique, ou en moins d'une journée.

    Applications

    L'un des enjeux critiques de la transformation numérique réside dans l'optimisation et l'accélération du développement d'applications. Les DSI souhaitent créer des processus agiles et automatiser la fourniture d’une plate-forme afin d’aider leurs entreprises à bénéficier d’un avantage concurrentiel en développant des logiciels plus rapidement. Cependant, le progrès dans ce domaine est lent. En ce qui concerne les applications, les principaux écarts identifiés par les DSI et leurs équipes dans l'État de la transformation IT sont les délais de développement logiciel et les plates-formes Cloud natives. 82 % ne possèdent pas de framework d’applications évolutif indépendant de l’infrastructure permettant de créer des applications natives pour le Cloud et les périphériques mobiles, rapidement et de façon cohérente. En raison peut-être d’un manque de framework de développement moderne, 68 % des participants mettent de 6 à 12 mois pour accomplir un nouveau cycle de vie de développement.

    Conclusion

    Cette analyse montre que les DSI donnent la priorité aux domaines qui seront les plus avantageux dans l'élaboration du département IT dont l'entreprise a besoin pour le numérique. Sur les dernières années, les participants ont réalisé d'importants progrès dans leurs programmes de transformation. On le constate facilement en comparant le pourcentage des domaines dans lesquels les participants se sont attribué un faible score. À peine plus de 50 % des participants au cours des 18 derniers mois s'estiment très faibles sur le critère de la maturité globale, alors qu'ils étaient près de 70 % il y a 5 ans. Et ce constat vaut, quels que soient le secteur d'activité, la situation géographique ou le domaine considérés. La stratégie de services constitue le domaine où les améliorations ont été le plus prononcées.

  • Faites le point sur votre organisation avec un comparatif

    L'atelier EMC consacré à la transformation IT réunit vos dirigeants pour former un consensus au sein de votre équipe :

    • Nous identifions les écarts et développons des recommandations pour les éliminer. 
    • Nous menons une analyse comparative afin d’évaluer le positionnement de votre entreprise au sein de votre secteur d’activité par rapport à des indicateurs clés de la transformation. 
    • Nous déterminons les mesures à prendre en priorité et vous communiquons quel ROI vous pourrez obtenir en les exécutant, en tenant compte de votre budget et de votre calendrier.