Placer le réemploi au cœur d’une transformation numérique durable

Alors que le développement économique et l’innovation technologique doivent composer avec des ressources finies, la réutilisation des PC et le recyclage des composants sont au centre de notre stratégie.

D’après le rapport du Sénat sur la pollution numérique, l’industrie de l’IT participerait actuellement à près de 4 % des émissions de gaz à effet de serre. Et si rien ne change, ce chiffre pourrait grimper jusqu’à 60 % d’ici 2040. Nous sommes à un moment charnière. Il est urgent et nécessaire pour toutes les entreprises de prendre conscience de ces enjeux. La transformation numérique doit se faire dans une logique responsable.

Et comme l’expliquait très justement Inès Leonarduzzi, auteure de « Réparer le Futur » et présidente de Digital For The Planet, ce mouvement doit impliquer à la fois les citoyens, les entreprises et le gouvernement. « Si l’éveil ne vient pas d’en bas, il est très compliqué de faire émerger les questions législatives et d’instaurer des cadres politiques, affirmait-elle lors de son intervention en plénière du dernier Dell Technologies Forum. Il est important de comprendre le problème de manière holistique et transverse afin d’agir ensuite sur les différents points de pouvoir : les citoyens, pour le pouvoir démocratique, les entreprises, pour le pouvoir économique, et les élus, pour le pouvoir législatif ».

Un PC, plusieurs utilisateurs

Alors que la plus importante part de la pollution numérique réside dans la fabrication des appareils, le premier geste à adopter est de faire durer le plus longtemps possible ces équipements, en favorisant la réparation et le réemploi. En tant que constructeur, nous nous inscrivons dans cette logique avec une offre comme PC-as-a-Service, qui permet aux clients de nous retourner les appareils en fin de vie afin que nous les reconditionnions pour les remettre en circulation auprès d’autres organisations. C’est également cette approche du « double emploi » qui a présidé le lancement, en partenariat avec Microsoft, de l’initiative PC reGeneration. Celle-ci encourage les entreprises à donner une seconde vie à leur parc en faisant don de leurs appareils en fin de cycle à l’association Positive Planet, qui lutte contre la pauvreté et l’exclusion en formant des personnes en recherche d’emploi à l’entrepreneuriat.

La durabilité implique également de recycler les composants des machines. D’après le World Economic Forum, l’économie circulaire, qui favorise la durabilité, le traitement des déchets et une gestion efficace des ressources naturelles, offre une alternative qui pourrait générer au niveau mondial jusqu’à 4 500 milliards de dollars de retombées économiques d’ici 2030. Chez Dell Technologies, nous innovons depuis de nombreuses années en matière d’écoconception. Nous avons par exemple dès 2014 lancé une chaîne de production de plastique en circuit fermé. En 2019, nous avons lancé une autre initiative visant à réutiliser les métaux rares contenus dans les aimants des disques durs. Nous travaillons également avec d’autres entreprises de multiples secteurs pour réduire la pollution des océans en réinjectant du plastique collecté en mer dans nos emballages. Très récemment encore, nous avons dévoilé le Concept Luna, un prototype de PC entièrement pensé et conçu pour être encore plus durable.

Mesurer pour progresser

Comme le soulignait Inès Leonarduzzi, « dans le domaine des infrastructures informatiques, il est important de pouvoir monitorer les usages et comprendre les besoins, afin de différencier ce qui est incompressible de ce qui peut être optimisé. » Cette réalité est également valable pour l’ensemble des engagements RSE. Quelle que soit la nature des actions entreprises, nous mettons un point d’honneur à les mesurer et à en évaluer l’impact. Travailler avec des indicateurs transparents est extrêmement important pour faire bouger les lignes. Que ce soit en matière de neutralité carbone, de diversité et d’inclusion ou encore de respect de la vie privée, nos réalisations passées, nos progrès actuels et nos objectifs pour demain sont clairement affichés. Nous avons la chance de vivre dans un pays où tous les acteurs ont une conscience très élevée des enjeux climatiques et de l’impact des technologies sur l’environnement. J’ai donc bon espoir que nos objectifs seront atteints et que nous pourrons aider nos clients à atteindre les leurs.

About the Author: Laetitia Cousi

Laetitia Cousi est Responsable RSE France de Dell Technologies.