Multicloud : simplifier la sauvegarde avec PowerProtect

La nouvelle offre Dell Technologies Cloud PowerProtect for Multi-Cloud vient se positionner entre votre entreprise et vos différents fournisseurs pour protéger les workloads hébergés sur AWS, Microsoft Azure ou Google Cloud.

Voici ce que cherchent aujourd’hui les entreprises : un moyen simple de protéger leurs environnements multicloud. La dispersion des données sur une multitude de plateformes crée actuellement un certain nombre de difficultés : risques en matière de conformité, difficultés de synchronisation, problèmes de duplication des données entre les différents services cloud, frais de sortie, etc. Tout ceci contribue à faire grimper les coûts, mais également à rendre inefficaces les processus de sauvegarde traditionnels.

Annoncé lors du Dell Technologies World, Dell Technologies Cloud PowerProtect for Multi-Cloud apporte une réponse à ces nouveaux défis avec un service offrant une plateforme unique de sauvegarde et réplication pour les trois acteurs majeurs du cloud public : AWS, Microsoft Azure et Google Cloud. La solution, entièrement managée par Dell Technologies, est délivrée comme un service et déployée sur un site adjacent aux datacenters de ces trois grands fournisseurs cloud. Les entreprises françaises peuvent opter pour une localisation en Europe. Ainsi positionnée, entre l’infrastructure on premise de l’entreprise et l’infrastructure distante des CSP, elle offre une connectivité à faible latence et haut débit pour sauvegarder les charges de travail hébergées dans le cloud. L’offre est capable de protéger n’importe quel workload jusqu’ici sauvegardé via le service Data Domain Virtual Edition, disponible dans les marketplaces des trois hyperscalers.

L’architecture permet de créer un lien dynamique entre les sources à sauvegarder dans le cloud public et le service PowerProtect for Multi-Cloud hébergé par Dell Technologies. Elle offre au client une flexibilité complète sur les débits et les fenêtres de sauvegarde afin de respecter les politiques de protection des données fixées par l’entreprise, et ce sans sur-provisionnement de ressources ou surcharge dans les opérations de gestion.

Plusieurs scénarios d’utilisation sont possibles :

  • Reprise après sinistre : effectuer une restauration vers n’importe quel service cloud en cas de panne ou de perte de donnée et d’éviter ainsi la dépendance envers un fournisseur.
  • Sauvegarde : protéger les données on-premise sur un cloud adjacent en tirant parti des capacités de réplication des appliances PowerProtect Data Domain sur site vers le service PowerProtect for Multi-cloud.
  • Rétention à long terme : protéger les données nécessitant une rétention pour des raisons de conformité réglementaire ou pour mener des projets de migration de charges de travail. PowerProtect for Multi-Cloud peut constituer un stockage secondaire distant aussi bien pour les données du datacenter que celles du cloud.

Le service est basé sur les appliances PowerProtect Data Domain, dont le taux de déduplication peut atteindre 1 :651. Une optimisation qui garantit une meilleure utilisation de l’espace de stockage et donc des coûts réduits. Et les utilisateurs Microsoft Azure pourront faire encore davantage d’économies avec l’absence de frais de sorties.

En un mot comme en cent, cette solution apporte les mêmes fonctionnalités et bénéfices qu’une appliance PowerProtect Data Domain sur site, mais délivrés comme un service.

¹ Basé sur les tests internes Dell EMC de PowerProtect Data Domain avec DDOS 7.0 et NetWorker avec DD Boost, juillet 2020. Les résultats réels peuvent varier.

About the Author: David Robert

Data Protection Solutions France Leader chez Dell Technologies.