Femmes entrepreneures, osez saisir les opportunités !

Les femmes doivent prendre les devants, se libérer, oser. Et quoi de plus osé que de créer sa propre entreprise, de saisir les rênes et de montrer qu’on est capable d’assumer un rôle de dirigeante ?

N’attendons plus : la crise du Covid-19 s’est révélée être un puissant accélérateur de la transformation numérique. Nous savions pourtant déjà depuis longtemps combien le numérique était important pour l’avenir des entreprises. Aujourd’hui, l’histoire se répète. Nous savons déjà combien la diversité est une richesse pour les entreprises. N’attendons donc pas une nouvelle crise pour accélérer sur ce sujet fondamental. Les femmes doivent prendre les devants, se libérer, oser. Et quoi de plus osé que de créer sa propre entreprise, de saisir les rênes et de montrer qu’on est capable d’assumer un rôle de dirigeante ? La tâche est difficile et ambitieuse. Elle réclame courage, persévérance et engagement. Mais c’est surtout une aventure humaine au sein de laquelle quelques rencontres peuvent tout changer.

J’ai moi-même bénéficié de l’aide de collègues, de mentors, durant ma carrière professionnelle. Aujourd’hui, j’ai envie d’aider les autres à saisir les opportunités susceptibles de faire avancer leurs projets. Bien évidemment, le problème n’est pas dans les compétences des femmes, mais dans la confiance. Pour une multitude de raisons culturelles, éducatives ou historiques, nous mettons davantage de temps à nous lancer et à franchir les étapes de l’entrepreneuriat. Nous devons donc nous entraider, nouer de nouvelles relations, en toute confiance et de façon désintéressée, pour donner ou obtenir les conseils, expertises et bonnes pratiques qui peut-être aideront des femmes à démarrer leur activité ou d’autres à voire plus grand pour leur entreprise.

La création n’est que le commencement

Je crois beaucoup au pouvoir des réseaux et du secteur associatif pour changer le monde. Nous avons au sein de Dell Technologies des initiatives qui visent à promouvoir la diversité. Le DWEN (Dell Women’s Entrepreneur Network) en est sans doute un des plus beaux exemples. Notre réseau, qui célèbre cette année ses dix ans d’existence, cherche à donner un coup de pouce à toutes ces femmes entrepreneures qui souhaitent passer un cap. Car quand bien même elles osent créer leur société, une des difficultés majeures qu’elles rencontrent par la suite est de la faire croître. L’accès au financement est aujourd’hui plus difficile pour les entreprises dirigées par des femmes. En France, les femmes entrepreneurs ont 30 % moins de chance que les hommes d’obtenir des financements de la part des principaux fonds de capital-risque. Et lorsqu’elles y parviennent, les sommes levées sont en moyenne 2,5 fois inférieures à celles des hommes.1 Le DWEN propose de les soutenir en leur donnant accès à un réseau international qui les aidera à se développer et au sein duquel elles pourront rencontrer des personnes qui ont réussi, qui connaissent les codes et les règles qui régissent le business, et qui sont prêtes à partager leur expérience.

Evidemment, la diversité ne doit pas être l’objet que de certaines initiatives dédiées. C’est une valeur clé de l’organisation intégrée à toutes les actions que nous menons. Qu’il s’agisse de notre programme d’accompagnement des start-up Dell For Entrepreneurs ou de nos structures de financement comme le fond d’investissement Dell Technologies Capital, ils ne sont pas spécialement conçus pour les femmes. Ils garantiront le même niveau de traitement à chaque dossier, et ce quelle que soit la personne qui le porte, avec la volonté de réaliser des investissements dans le secteur de la technologie ou dans des projets de transformation digitale comme ce fut le cas récemment avec Exotec.

Alors ne restez pas seule. Ne vous mettez davantage de barrières qu’il n’en existe déjà. Osez rejoindre le DWEN ou pousser les portes de Dell Technologies Capital, mais surtout, oser entreprendre. Il existe des femmes et des hommes prêts à vous soutenir. Ensemble, nous rendrons l’impossible possible.

1 « Les inégalités d’accès au financement pénalisent les créatrices de startup », Boston Consulting Group, 2019.

Florence Ropion

About the Author: Florence Ropion

Florence Ropion est Vice-President & General Manager Channel France chez Dell Technologies.