• Déduplication sur des segments de longueur variable

    • La déduplication sur des segments de longueur variable repose sur un algorithme de déduplication des données qui divise un système de fichiers en segments de données de longueur variable au niveau des sous-fichiers, et ce dans le but d’identifier les segments uniques répétitifs. Ce processus réduit considérablement le stockage de sauvegarde nécessaire lors des opérations de sauvegarde et de restauration.

      La déduplication sur des segments de longueur variable est une méthode avancée qui permet de diviser un flux de données selon des points d’ancrage adaptés au contexte. Cette méthode de segmentation intelligente des sous-fichiers améliore les performances de stockage des données redondantes, quel que soit l’endroit où de nouvelles données sont introduites. Grâce à la longueur variable des segments, les taux de déduplication sont plus élevés.

    • Qui utilise la déduplication sur des segments de longueur variable et pourquoi

      Le processus de déduplication sur des segments de longueur variable est particulièrement avantageux pour les organisations qui se caractérisent par une forte croissance des données, des environnements très virtualisés et un réseau de bureaux distants. Il réduit en effet le stockage de sauvegarde et diminue le trafic réseau en cas d’exécution au niveau du client, facilitant de ce fait la sauvegarde à distance.

      Principe de fonctionnement

      Dans ce processus, le logiciel client examine le système de fichiers et applique un algorithme de hachage sécurisé (SHA) de niveau 1 à des segments de données de longueur variable. Un identifiant unique est attribué à chaque segment de données. Le logiciel client détermine ensuite si cet identifiant unique a déjà été stocké. Si l’objet existe, un lien vers celui-ci est indiqué en référence dans la sauvegarde. De cette manière, le même segment n’est jamais sauvegardé deux fois.

      Avantages de la déduplication sur des segments de longueur variable

      Parce qu’elle fournit le niveau le plus élevé possible de déduplication, la méthode de déduplication sur des segments de longueur variable réduit le stockage de sauvegarde, raccourcit les délais de sauvegarde et diminue les coûts. Lorsqu’elle est déployée sur le client, elle permet aux organisations de valoriser la bande passante existante tout en limitant les conflits d’accès aux ressources dans les environnements très virtualisés.

    • En savoir plus