• Les attaques DDoS UDP sont des attaques de type DDoS déployant le protocole UDP (User Datagram Protocol) et qui reposent sur le principe suivant : pour chaque paquet UDP incorrect envoyé à une ressource donnée, un paquet ICMP signalant que la destination est inaccessible doit être renvoyé, en tant que message indiquant un retour à l’expéditeur. La surcharge de paquets UDP entrants sur le site ciblé entraîne l’émission d’un très grand nombre de paquets ICMP sortants, signalant que la destination est inaccessible. De ce fait, le site est indisponible pour les utilisateurs légitimes.