• FAST (Fully Automated Storage Tiering)

    • La technologie EMC FAST (Fully Automated Storage Tiering) déplace automatiquement les données actives vers les niveaux de stockage hautes performances et les données inactives vers les niveaux de stockage à moindres coûts/hautes capacités. Cette hiérarchisation entraîne, par rapport aux systèmes conventionnels, une amélioration des performances, une réduction des coûts et une densité accrue réduisant l’encombrement. Utilisés avec FAST, les disques Flash peuvent, par exemple, augmenter les performances des applications jusqu’à 800 % tandis que les disques SATA peuvent réduire les coûts jusqu’à 80 %.

    • Qui utilise la technologie FAST et pourquoi ?

      La technologie FAST optimise les performances, rationalise au maximum les coûts et limite l’encombrement. Cette technologie permet également aux services IT de gérer davantage d’informations plus efficacement, tout en réduisant l’espace occupé et les coûts dans différents domaines : alimentation, refroidissement, investissements et opérations. La technologie FAST peut être utilisée par toute entreprise dont les systèmes stockent et traitent des données actives et inactives difficiles à identifier et à déplacer manuellement entre les différents niveaux de la hiérarchie de stockage.

      Principe de fonctionnement de la technologie FAST

      La technologie FAST surveille et identifie en permanence le niveau d’activité des données, puis déplace automatiquement les données actives et inactives vers les niveaux de stockage adaptés. Pour déterminer ce niveau, la technologie FAST applique la règle suivante : données actives vers le niveau le plus performant et données inactives vers le niveau à coût réduit et haute capacité. Les paramètres de règle disponibles permettent par ailleurs aux administrateurs de contrôler et de gérer ces déplacements opérés automatiquement.

      Avantages

      L’utilisation de la technologie FAST accélère le fonctionnement des systèmes de stockage et rend leur gestion moins onéreuse, car elle fait appel aux niveaux les plus performants uniquement lorsqu’ils sont nécessaires et aux niveaux à coût réduit et haute capacité dès que possible. Si les règles permettent de contrôler la manière dont les coûts et les performances sont optimisés, l’automatisation évite que de nouveaux processus de gestion ne viennent s’ajouter aux tâches déjà assumées par les systèmes de stockage.