• Archivage des données

    • L’archivage des données est le processus par lequel les données inactives sont identifiées puis retirées des systèmes de production en cours pour être acheminées vers des systèmes spécialisés dans l’archivage à long terme. Si le retrait des données inactives des systèmes de production optimise les performances des ressources, les systèmes d’archivage spécialisés permettent de stocker les informations de manière plus économique et de garantir leur disponibilité lorsque cela est nécessaire.

    • Qui utilise l’archivage des données et pourquoi

      L’archivage des données est indispensable aux entreprises qui accumulent de nouvelles informations et ont besoin de conserver leurs anciennes données. Les tendances qui se dégagent des règles applicables aux entreprises publiques et privées, de la jurisprudence et des législations et réglementations gouvernementales sont les suivantes : allongement des délais de rétention, accroissement des volumes de données archivées et accélération des délais nécessaires à leur récupération. Or, l’archivage automatisé permet précisément aux entreprises de bénéficier à moindre coût de telles fonctionnalités.

      Principe de fonctionnement de l’archivage des données

      Il appartient aux entreprises d’établir les règles selon lesquelles les données respectant les critères définis seront retirées des environnements de production pour archivage. Ces paramètres spécifiques sont utilisés pour automatiser l’identification et le déplacement des données qu’il convient de transférer vers le système d’archivage. Une fois stockées dans ce système, les informations restent néanmoins en ligne et accessibles. Les contenus originaux sont conservés afin de garantir l’intégrité, la fiabilité et l’exhaustivité des informations archivées pendant toute leur durée de vie

      Avantages de l’archivage des données

      L’automatisation des processus d’archivage des données et le recours à des systèmes d’archivage spécialement conçus à cette fin permettent un meilleur fonctionnement des systèmes de production, réduisent la quantité de ressources utilisées et diminuent les coûts de stockage généraux. La croissance des volumes de données cesse en outre d’affecter les performances des environnements de production. La sauvegarde et la restauration s’exécutent plus rapidement, la reprise après sinistre est moins coûteuse et les systèmes sont plus faciles à gérer. Enfin, les données déplacées vers les systèmes d’archivage sont stockées à des coûts bien inférieurs.

    • En savoir plus