Rechercher
  • Enterprise Strategy Group

    Adressé par :
    Enterprise Strategy Group | Getting to the Bigger Truth™

    L’impératif de la complexité
    du Cloud

    configuration des données

    Pourquoi les organisations doivent unifier et simplifier
    la gestion de leurs environnements
    multi-Cloud tentaculaires

    Par Adam DeMattia, directeur de la recherche ;
    Mike Bowker, analyste senior ; Scott Sinclair, analyste senior

    La complexité du Cloud existe aujourd’hui

    Cloud

    78 %

    des organisations pensent qu’une cohérence dans la gestion du Cloud accroîtrait l’efficacité et simplifierait les opérations

    Cloud

    SEULEMENT 5 %

    ont réussi à mettre en place
    un Cloud cohérent

    Contexte et objectifs de recherche

    Dans une étude unique en son genre, Dell Technologies, VMware et Intel Corporation ont entrepris de comprendre et d’évaluer la façon dont les organisations gèrent des environnements Cloud disparates. Pour ce faire, nous nous sommes associés à Enterprise Strategy Group pour mener une enquête mondiale auprès de 1 257 décideurs informatiques au sein d’organisations qui utilisent actuellement des services de Cloud public.

    Qu’avons-nous appris ? En bref, que le chaos du Cloud est la norme, quelques organisations seulement ayant exploité la puissance d’une gestion cohérente du Cloud. Mais il y a une bonne nouvelle. Ceux qui ont réussi à mettre en place une orchestration et une gestion unifiée du Cloud cohérentes ont obtenu des gains importants avant leurs homologues moins avancés.

    L’enquête récemment effectuée a interrogé des personnes en Amérique du Nord (38 % des participants), en Europe de l’Ouest (29 %), en Asie (17 %) et en Amérique latine (16 %). Toutes les organisations du secteur public et du secteur privé étaient concernées par la recherche, avec un haut niveau d’implication des organisations des secteurs des technologies (26 %), de la fabrication (17 %), des services financiers (11 %), de la vente au détail (9 %) et de la santé (8 %).

    Définir ce qu’implique la cohérence de la gestion du Cloud

    Pour évaluer la cohérence de la gestion du Cloud, nous avons inclus trois questions dans cette enquête :

    icône de maintenance

    Combien d’outils de gestion de l’infrastructure sont utilisés pour administrer les ressources de Cloud public ?

    icône de document Cloud

    L’organisation est-elle en mesure d’utiliser les mêmes outils de gestion de l’infrastructure sur site que pour les ressources de Cloud public ?

    icône de paramètres

    Les outils de gestion de l’infrastructure sont-ils utilisés de façon intensive sur site et hors site ?

    Seules les organisations ayant consolidé leurs outils de gestion du Cloud (trois outils distincts ou moins), lesquels sont exploitables quel que soit l’emplacement de l’infrastructure (sur site ou hors site), et utilisant ces mêmes outils pour gérer la majorité de leur environnement sur site, ont été considérées comme ayant un degré élevé de cohérence dans la gestion du Cloud. Seulement 5 % des personnes interrogées ont déclaré que leur organisation satisfaisait à tous ces critères aujourd’hui.

    Figure 1. Caractéristiques et rareté des gestionnaires Cloud cohérents

    Outils de gestion du Cloud consolidés

    L’organisation doit utiliser un nombre d’outils gérable pour administrer l’infrastructure résidant dans le Cloud.
     

    document cloud

    Utilisation sur les Clouds publics et privés

    Les outils utilisés pour gérer l’infrastructure de Cloud public doivent également être utilisables pour l’infrastructure dans un environnement de Cloud privé sur site.
     

    Sites

    Utilisation intensive sur site

    Les organisations doivent utiliser ces outils de manière active pour gérer une proportion importante de leur infrastructure sur site.
     

    SEULEMENT 5 %

    des personnes interrogées admissibles ont répondu aux trois critères.

    Gestion cohérente du Cloud : une occasion qui reste à saisir

    Dans le cadre de l’enquête, nous avons demandé aux organisations qui n’ont pas encore atteint un niveau notoire de gestion cohérente du Cloud quel serait, à leur avis, l’impact d’une expérience de gestion du Cloud significativement plus cohérente. Leurs réponses ont donné des résultats marquants, avec différentes attentes :

    Réduction des coûts d’infrastructure de 19 %, en moyenne.

    Réduction du nombre de failles de sécurité, de pannes d’applications et des autres événements affectant les données résidant sur le Cloud public de 30 %, en moyenne.

    Amélioration de l’expérience et des performances des développeurs : 96 % estiment qu’il serait plus facile pour les développeurs de mettre le code en production, 56 % s’attendant à des envois de code quotidiens au minimum.

    Comment la cohérence de la gestion du Cloud simplifie les opérations IT pour une efficacité et un contrôle accrus

    Le personnel informatique a de nombreuses priorités concurrentes. L’exécution de tâches opérationnelles de base sur leur infrastructure ne doit pas se trouver en tête de leur liste. Leur temps est mieux utilisé à élaborer des stratégies concernant les initiatives de Cloud hybride, à collaborer avec d’autres services sur les projets de transformation numérique ou à trouver d’autres moyens de stimuler l’innovation et la différenciation concurrentielle pour la société. 78 % des personnes interrogées estiment qu’une expérience de gestion du Cloud plus cohérente permettra d’améliorer l’efficacité de la gestion. Comment ?

    78 % des personnes interrogées estiment qu’une expérience de gestion du Cloud plus cohérente permettra d’améliorer l’efficacité de la gestion.

    La possibilité de développer plus rapidement les compétences et l’expertise des administrateurs.

    Avec moins d’outils à maîtriser, les administrateurs peuvent accélérer la productivité en éliminant une multitude d’outils différents avec lesquels ils doivent se familiariser. En outre, si une organisation peut consolider la gestion du Cloud dans des outils que les administrateurs connaissent déjà, les délais de mise en route se réduisent encore davantage et les administrateurs peuvent s’appuyer sur une expertise existante. Enfin, une expérience de gestion du Cloud cohérente réduit le coût et le temps consacrés à la formation et aux services de conseil.

    machine à remonter le temps

    Réduction du temps perdu sur les flux de travail administratifs.

    Jongler entre une multitude d’outils pour gérer l’infrastructure est inefficace. En consolidant les flux de travail au sein d’un nombre réduit de consoles de gestion, les organisations peuvent gagner en productivité administrative. Lorsque nous avons demandé aux personnes interrogées de quantifier les heures-personnes qui seraient économisées sur la gestion de l’infrastructure, si leur organisation était en mesure d’augmenter la cohérence de la gestion du Cloud, la réponse moyenne était de 70,5 heures par semaine, soit l’équivalent de près de deux collaborateurs à plein temps.

    Figure 2. Gains d’efficacité attendus avec l’augmentation de la cohérence de la gestion du Cloud

    Combien d’équivalents temps plein (ETP)/d’heures-personnes pensez-vous que votre organisation économiserait sur la gestion de l’infrastructure, si votre organisation pouvait utiliser des outils de gestion d’infrastructure cohérents sur site et dans le Cloud ? (Pourcentage de personnes interrogées, N = 1 195)

    Source : Enterprise Strategy Group

    Moyenne estimée :

    70,5

    heures-personnes pouvant être économisées par semaine

    heure de la réunion

    Une gestion du Cloud cohérente répond à ses promesses d’efficacité… mais pas seulement

    Dans le cadre de l’enquête, nous avons demandé aux organisations qui avaient atteint un niveau de gestion du Cloud cohérent quel avait été l’impact réel de leur gestion cohérente du Cloud à ce jour. Bien que ces organisations soient peu nombreuses, les retours précoces récoltés sont remarquables. Parmi tous les avantages présentés dans l’enquête, l’amélioration de l’efficacité et la simplification des opérations étaient les plus souvent signalées, par 90 % des personnes interrogées.

    87 % ont accéléré leur délai de commercialisation

    Mais ce n’est pas tout : les personnes interrogées signalent également un certain nombre d’autres avantages au-delà de la seule efficacité informatique : 87 % ont accéléré leur délai de commercialisation, 81 % ont accru leur rythme d’innovation, 77 % ont accéléré leurs cycles de développement d’applications et 74 % ont amélioré l’adoption des technologies de transformation telles que l’intelligence artificielle et l’apprentissage automatique.

    Figure 3. Différences entre les avantages réels et attendus pour une gestion cohérente du Cloud

    Fréquence des avantages réels par rapport aux avantages escomptés (pourcentage de personnes interrogées)

    Source : Enterprise Strategy Group

    L’infrastructure de type Cloud privé modernisée est importante pour l’optimisation de l’efficacité opérationnelle et de l’agilité

    Bien sûr, le plan de gestion de l’environnement multi-Cloud n’est qu’un seul facteur de réussite. Les fonctionnalités d’infrastructure de type Cloud privé de l’environnement multi-Cloud jouent un rôle essentiel dans l’optimisation de la valeur des initiatives. Dans le cadre de l’enquête, nous avons demandé aux personnes interrogées à quel point leurs environnements de stockage, de serveur et de protection des données sur site étaient concurrentiels en termes de Cloud face aux solutions alternatives de Cloud public pour des fonctionnalités telles que le délai de déploiement, la facilité de gestion et l’automatisation. Celles qui disposent d’environnements modernes, autrement dit, qui sont compétitives sur toutes ou presque toutes les fonctionnalités, bénéficient d’un avantage significatif sur les autres. Elles sont capables de :

    nuage avec coche

    Réaliser des projets Cloud avec une efficacité accrue.

    Celles qui disposent de serveurs modernes bénéficient d’une augmentation de 41 % de leur propension à réaliser des projets Cloud dans le respect du budget et d’une augmentation de 60 % du nombre de projets Cloud terminés en amont du calendrier.

    Générer davantage de valeur ajoutée avec le Cloud hybride.

    89 % des organisations dotées d’une solution de stockage moderne déclarent arriver à générer efficacement de la valeur avec des initiatives de Cloud hybride, tandis que 91 % des organisations disposant d’une infrastructure de protection des données moderne déclarent la même chose.

    Comment la cohérence de la gestion du Cloud réduit l’exposition aux risques

    L’utilisation de nombreuses consoles de gestion engendre non seulement des inefficacités, mais aussi des risques. Veiller à ce que les instances Cloud soient correctement configurées et corrigées constitue une étape essentielle pour prévenir les attaques et les pertes de données. Plus le nombre d’instances Cloud s’exécutant sur différentes plates-formes Cloud augmente, plus la difficulté associée à une sécurité et une configuration appropriées de toutes ces instances augmente également. Ajoutez-y le fait que les différents Clouds peuvent avoir des modèles de responsabilité partagée différents, des politiques qui indiquent quels sont les éléments de sécurité du fournisseur de Cloud et quels sont ceux du client, et on voit facilement comment une application efficace de la sécurité devient quasiment impossible dans un environnement multi-Cloud. Une fois encore, une solution consiste à consolider la gestion des instances Cloud en une interface unique, ce qui permettrait aux administrateurs d’améliorer la visibilité et d’éliminer les zones d’ombre concernant la configuration et la correction.

    Un moyen d’obtenir ce niveau de cohérence consiste à standardiser sur un seul fournisseur de Cloud public. Cependant, ce type de consolidation expose les organisations à des risques concernant les modifications de tarification de l’infrastructure, les modifications du contrat de niveau de service, la capacité du fournisseur de Cloud public à satisfaire les obligations de conformité, le risque de s’enfermer dans le plan d’évolution technologique d’un seul fournisseur, ainsi qu’une multitude d’autres vecteurs de risque de ' points de défaillance uniques '. À ce jour, peu d’organisations ont opté pour cette approche : plus de quatre sur cinq (82 %) utilisent plusieurs fournisseurs CSP d’infrastructure et 86 % prévoient qu’il en ira de même d’ici trois ans.

    En moyenne, les personnes interrogées ont annoncé une réduction prévue de 30 % des événements liés à la sécurité du Cloud.

    Toutefois, les organisations identifient clairement des avantages à améliorer la cohérence de la gestion du Cloud : 74 % des personnes interrogées ayant une expérience fragmentée de la gestion du Cloud ont convenu qu’une plus forte cohérence réduirait les risques et améliorerait la sécurité de leur organisation. Dans quelle mesure ? En moyenne, les personnes interrogées ont annoncé une réduction prévue de 30 % des événements liés à la sécurité du Cloud.

    La gestion cohérente du Cloud réduit les risques et offre une plus grande stabilité et des transitions plus fluides

    Malgré des attentes élevées, la cohérence de la gestion du Cloud répond à ses promesses. Nous avons demandé aux personnes interrogées combien de fois au cours des 12 derniers mois leur organisation a subi une faille de sécurité, une panne d’application ou tout autre événement entraînant une perte de données ou une exposition inadéquate des données résidant dans le Cloud. Si l’on compare les organisations ayant des environnements de Cloud fragmentés à celles ayant des environnements de Cloud cohérents, le contraste est saisissant : en moyenne, celles ayant des environnements fragmentés ont connu 3,6 fois plus de problèmes de sécurité et de disponibilité par rapport à celles dont les opérations de Cloud sont cohérentes.

    Les personnes interrogées SANS une gestion du Cloud cohérente connaissent aujourd’hui :

    icône pare-feu d’application Web

    5,2x

    plus de failles de sécurité

    icône suppression base de données

    3,9x

    plus d’incidents de perte de données

    icône alerte Cloud

    2,7 fois

    plus de pannes d’applications

    Comment la gestion cohérente du Cloud entraîne-t-elle de tels changements en matière de résultats de risque ? La visibilité est l’une des principales raisons. L’unification de l’expérience de gestion du Cloud permet aux organisations de gérer l’ensemble de leur infrastructure Cloud de manière holistique, d’éliminer les zones d’ombre, d’optimiser le contrôle et, comme le montrent les données, d’améliorer considérablement l’efficacité de la sécurité. Il est également possible de mieux contrôler le positionnement des charges applicatives : lorsque chaque environnement fonctionne de la même façon et peut être géré de manière centralisée, vous pouvez laisser les besoins métiers et applicatifs déterminer où réside la charge applicative. Lorsque nous avons demandé aux personnes interrogées de caractériser le niveau de visibilité et de contrôle, celles qui disposaient d’une expérience de gestion du Cloud cohérente avaient 3,4 fois plus de chance de répondre qu’ils bénéficiaient d’une visibilité et d’un contrôle totaux.

    Figure 4. Différences de visibilité sur le Cloud, par cohérence de la gestion du Cloud

    Évaluation de la visibilité de l’infrastructure de type Cloud, par cohérence de la gestion du Cloud. (Pourcentage de personnes interrogées)

    Source : Enterprise Strategy Group

    Comment la cohérence de la gestion du Cloud permettra la mobilité des charges applicatives

    83 % des personnes interrogées considèrent la liberté de déployer des charges applicatives où elles le souhaitent comme l’une de leurs cinq principales initiatives technologiques. Un peu moins, mais toujours une proportion impressionnante (74 %) des personnes interrogées, considèrent l’augmentation de la cohérence de l’infrastructure comme une aide à l’intégration et à la migration du Cloud. Pourquoi ? L’utilisation d’outils et de modèles familiers pour les déploiements d’applications et les migrations permet aux administrateurs de gagner en efficacité, en augmentant leur confort avec les tâches tout en réduisant leurs erreurs. Pour mesurer l’ampleur des avantages escomptés, ESG a demandé aux personnes interrogées d’estimer le pourcentage de réduction du temps de calendrier nécessaire à l’exécution d’une application, si elles disposaient d’une plus grande cohérence de gestion de l’infrastructure dans les Clouds. En moyenne, les personnes interrogées ont annoncé une réduction de 35 %.

    Figure 5. Réduction du temps de migration de charge applicative attendu en raison d’une meilleure cohérence de la gestion du Cloud

    Source : Enterprise Strategy Group

    icône lecture

    Moyenne estimée :

    35 %

    de réduction de la durée de la migration vers le Cloud

    icône horloge Cloud

    83 % des personnes interrogées considèrent la liberté de déployer des charges applicatives où elles le souhaitent comme l’une de leurs cinq principales initiatives technologiques.

    Validation des améliorations réelles de la mobilité des charges applicatives avec une expérience de gestion cohérente du Cloud

    En plus de demander aux personnes interrogées les améliorations attendues en matière de mobilité Cloud, nous leur avons demandé d’estimer le temps nécessaire à leur organisation pour modifier l’emplacement d’exécution d’une application (par exemple, déplacer une charge applicative d’un Cloud public à un autre ou vers une infrastructure sur site). Une fois de plus, le delta observé entre les organisations disposant d’environnements Cloud fragmentés et celles disposant d’une gestion de Cloud cohérente est significatif. Tandis que les deux tiers (66 %) des organisations disposant d’une gestion du Cloud cohérente rapportent pouvoir déplacer une charge applicative d’un Cloud à un autre en moins d’une semaine, 68 % des organisations disposant d’environnements Cloud fragmentés indiquent avoir besoin de plusieurs semaines, voire de plusieurs mois. En faisant le calcul, le temps moyen dont bénéficient les organisations disposant d’une expérience de gestion du Cloud cohérente, par rapport à celles sans gestion du Cloud cohérente, est d’environ 2,4 semaines de travail par migration de Cloud. La possibilité de réduire le temps de déplacement de ces types d’opérations peut faire la différence entre une organisation qui gagne un avantage concurrentiel par rapport à son groupe de pairs ou qui se laisse distancer par un effort de migration prolongé.

    Figure 6. Différences dans la portabilité des charges applicatives, par cohérence de la gestion du Cloud

    Durée de la migration des charges applicatives d’un emplacement à un autre, par cohérence de la gestion du Cloud. (Pourcentage de personnes interrogées)

    Source : Enterprise Strategy Group

    icône lecture

    La cohérence du Cloud fait gagner

    2,4

    icône de calendrier

    semaines de travail par migration vers le Cloud en moyenne.

    Plus de quatre organisations sur cinq (83 %) qui utilisent intensivement les infrastructures hyperconvergées ont rapatrié une ou plusieurs charges applicatives stratégiques.

    L’infrastructure de type Cloud privé compte quand il faut prendre des décisions de migration

    L’une des raisons pour lesquelles les organisations souhaitent avoir la liberté de déployer les charges applicatives où elles le souhaitent est qu’il existe de nombreux sites et modèles de consommation viables pour les applications. Toutefois, c’est seulement en basant les décisions de livraison des charges applicatives sur les exigences techniques et les besoins métiers que l’organisation pourra obtenir les meilleurs résultats. Au fil du temps, de nombreuses organisations constatent que les charges applicatives migrées vers des Clouds publics peuvent ne pas convenir parfaitement à ces environnements, ce qui est particulièrement évident chez les organisations qui élaborent des Clouds privés modernisés basés sur une l’infrastructure hyperconvergée (HCI). Plus de quatre organisations sur cinq (83 %) qui utilisent intensivement les infrastructures hyperconvergées ont rapatrié une ou plusieurs charges applicatives stratégiques, les faisant migrer d’une infrastructure de Cloud public à leur site. Soit un chiffre 20 % supérieur à celui des organisations qui n’utilisent pas les infrastructures hyperconvergées (69 %). Pourquoi ? L’infrastructure hyperconvergée, associée à la gestion automatisée du cycle de vie, réduit considérablement la charge de gestion des déploiements sur site, ce qui contribue à une parité avec le Cloud public.

    Comment la cohérence de la gestion du Cloud réduit les coûts

    Près de sept personnes interrogées sur dix prévoient une augmentation de la cohérence de la gestion du Cloud réduisant les coûts globaux. Pourquoi ? Les développeurs d’applications et leur code devraient être plus efficaces. En optimisant les applications pour une plate-forme d’infrastructure unifiée, où que se trouve l’infrastructure sous-jacente, les développeurs améliorent leur expertise et peuvent éliminer ou limiter les décisions en matière d’architecture d’applications pouvant augmenter les coûts dans un environnement Cloud, telles que les applications présentant une sortie de données superflue vers un microservice externe.

    De même, plus la portabilité des applications augmentera, plus les organisations pourront s’adapter lorsque ces charges s’exécuteront en temps réel afin de profiter des changements de profils économiques entre les Clouds, par exemple, si un fournisseur de Cloud public réduit ses prix ou si l’actualisation d’une technologie sur site diminue considérablement les coûts opérationnels sur site.

    Chacun de ces impacts techniques, et bien d’autres, ont un effet direct sur le coût global de l’environnement. Il n’est pas étonnant de remarquer que les personnes interrogées pensent que l’augmentation de la cohérence de la gestion de l’infrastructure réduirait les coûts d’infrastructure de 19 % en moyenne.

    Groupe b

    PRÈS DE 7 PERSONNES SUR 10

    prévoient une augmentation de la cohérence de la gestion du Cloud
    réduisant les coûts globaux.

    Figure 6. Réduction des coûts d’infrastructure attendue en raison d’une meilleure cohérence de la gestion du Cloud

    Dans quelle mesure pensez-vous que votre organisation pourrait réduire les coûts d’infrastructure en utilisant des outils de gestion plus cohérents ? (Pourcentage de personnes interrogées, N = 1 195)

    Source : Enterprise Strategy Group

    icône lecture

    Moyenne estimée :

    19 %

    icône baisse prix

    de réduction des coûts d’infrastructure

    Les organisations qui ont obtenu la cohérence de la gestion du Cloud ont réalisé 74 % de leurs projets Cloud dans le respect du budget.

    La cohérence de la gestion du Cloud empêche l’explosion des coûts du Cloud

    Afin d’évaluer dans quelle mesure ces économies se matérialisent, nous avons demandé à toutes les personnes interrogées leur capacité à réaliser des projets Cloud conformément à leurs attentes budgétaires. Les données fournissent des éléments de preuve qui confirment l’idée que la cohérence de la gestion du Cloud génère des améliorations réelles des coûts pour les organisations.

    Les personnes interrogées dans les organisations qui ont obtenu la cohérence de la gestion du Cloud ont réalisé 74 % de leurs projets Cloud dans les limites de leur budget, 19 % de plus que dans les environnements de gestion du Cloud fragmentés.

    Offrir une plus grande agilité de l’entreprise pour accélérer l’innovation

    Dans l’économie numérique, les données et les logiciels sont souvent la recette secrète de l’entreprise. Dans cette optique, on constate facilement les multiples façons dont la plus grande cohérence de la gestion du Cloud augmente l’agilité de l’entreprise.

    Lorsque nous avons interrogé les répondants sur l’impact qu’aurait sur les développeurs l’augmentation de la cohérence de l’infrastructure entre les emplacements sur site et les Clouds publics, 97 % d’entre eux ont déclaré que cela faciliterait leur travail, s’ils n’avaient besoin de coder que pour un seul environnement. De même, 96 % des répondants ont indiqué qu’il serait plus facile pour les développeurs d’envoyer le code à la production. En réalité, lorsque nous avons demandé aux personnes interrogées la fréquence à laquelle leur organisation déploierait un nouveau code en production si la cohérence inter-Cloud était améliorée, la majorité (56 %) a pensé être en mesure d’obtenir une fréquence quotidienne d’envoi du code.

    Figure 7. Fréquence attendue de déploiement de code après augmentation de la cohérence de l’infrastructure

    À quelle fréquence pensez-vous que votre organisation pourrait déployer un nouveau code en production, si elle utilisait les mêmes outils de gestion, quel que soit l’emplacement de l’infrastructure ? (part de répondants, N = 1 190)

    Source : Enterprise Strategy Group

    97 %

    ont déclaré que cela faciliterait le travail des développeurs, s’ils n’avaient besoin de coder que pour un seul environnement.

    Les équipes chargées des opérations IT seront libérées des tâches banales de dépannage de l’infrastructure et pourront collaborer avec leurs homologues d’autres départements sur des priorités plus importantes, qu’il s’agisse de rationaliser les gammes d’applications, de faire progresser les initiatives d’analytique ou de discuter des exigences de la prochaine application commerciale révolutionnaire. Presque toutes les personnes interrogées (97 %) pensent que si leur organisation était capable d’utiliser des outils de gestion d’infrastructure cohérents sur site et sur des emplacements Cloud, son personnel informatique serait plus flexible et pourrait se recentrer sur de nouveaux projets en fonction des besoins.

    L’amélioration attendue de l’agilité de l’entreprise rendue possible par la cohérence du Cloud a été quantifiée de trois façons dans l’enquête :
    fusée

    Réduction du temps de lancement ou du cycle de production

    6,1 semaines

    Nous avons demandé aux personnes interrogées à quel point elles pensaient qu’augmenter la cohérence de la gestion du Cloud aurait un impact sur le délai de commercialisation. En moyenne, les personnes interrogées pensaient réduire leur temps de lancement ou leur cycle de production de 6,1 semaines.

    Nouveaux produits/services lancés chaque année

    5.2

    Nous avons également demandé aux personnes interrogées combien de produits/services supplémentaires ils espéraient que leur organisation pourrait lancer chaque année avec la cohérence de la gestion du Cloud. La réponse moyenne était de 5,2 nouveaux produits ou services déployés chaque année.

    23 %

    de projets Cloud en plus selon le calendrier prévu ou en avance.

    Enfin, nous avons validé le fait que les organisations avec une cohérence de la gestion du Cloud réalisent 23 % de projets Cloud en plus selon leur calendrier ou en avance.

    Qu’il s’agisse de mettre les produits à la disposition des clients plus tôt, de commercialiser des produits qui n’auraient pas existé autrement, ou les deux, la cohérence de la gestion du Cloud devrait transformer radicalement l’innovation organisationnelle.

    Figure 8. Accélération de l’innovation attendue en raison d’une meilleure cohérence de la gestion du Cloud

    Combien de nouveaux produits/services supplémentaires pensez-vous que votre organisation pourrait lancer chaque année si elle disposait d’une meilleure cohérence des outils de gestion dans le Cloud public et les emplacements sur site ? (part de répondants, N = 886)

    Source : Enterprise Strategy Group

    La gestion cohérente du Cloud est une révolution pour les équipes IT

    Qu’il s’agisse d’attentes ou de réalité, les personnes interrogées voient les multiples atouts de l’augmentation de la cohérence de la gestion de leurs environnements Cloud. Il est important de comprendre comment ces divers avantages techniques et commerciaux se répercutent sur des considérations plus importantes.

    Par exemple, toutes les organisations interrogées exploitent un environnement hybride, avec quelques infrastructures sur site et d’autres hébergées sur un ou plusieurs Clouds publics. Mais avec quel degré d’efficacité leurs initiatives de Cloud hybride ont-elles stimulé la valeur de l’organisation à ce jour ? La réponse est généralement positive, bien qu’il existe une fracture nette basée sur la cohérence de la gestion : 38 % des organisations disposant de la cohérence de gestion du Cloud rapportent que ces initiatives ont été très efficaces pour stimuler la valeur pour les organisations, contre 27 % des organisations ne disposant pas de la cohérence de gestion du Cloud.

    Figure 9. Différences dans la réputation informatique, par cohérence de la gestion du Cloud

    Perception de l’IT, par cohérence de la gestion du Cloud. (Pourcentage de personnes interrogées)

    Source : Enterprise Strategy Group

    Recommandations :
    icône Cloud coché

    Fixez-vous comme objectif la cohérence du Cloud. L’étude est catégorique : laisser passer l’occasion de gérer le Cloud de façon cohérente risque de coûter cher. Les organisations qui ne progresseront pas sur ce front seront dépassées par les concurrents qui le feront ; elles dépenseront plus et augmenteront leurs risques organisationnels. La bonne nouvelle est que nous sommes au tout début de la partie, mais les organisations doivent viser des améliorations significatives de la cohérence du Cloud au cours des 12 à 18 prochains mois.

    icône fusée

    Hiérarchisez les investissements dans le Cloud privé. Comme en témoignent les comportements de rapatriement des charges applicatives, l’avenir des environnements informatiques est hybride. Si la cohérence de la gestion du Cloud est essentielle, ce n’est pas la seule condition pour la réussite d’un Cloud hybride optimisé. Les organisations doivent s’assurer que leur infrastructure sur site est modernisée, compatible avec le Cloud, hyperconvergée et basée sur des API.

    icône vue de la rue

    Développez les compétences en matière de transformation. La cohérence de la gestion du Cloud est transformative pour les équipes informatiques : 74 % des organisations avec une gestion cohérente du Cloud ont augmenté l’utilisation de l’IA/apprentissage automatique et 77 % des organisations avec une gestion cohérente du Cloud ont accéléré le développement des applications. Au fur et à mesure de la rationalisation des flux de travail de gestion du Cloud, les équipes chargées de la technologie doivent se concentrer sur la formation et le recrutement de talents disposant des compétences requises en analytique, DevOps et automatisation intelligente.

    icône collaboration

    Vous ne savez pas par où commencer ? Demandez de l’aide aux experts. Pour de nombreuses entreprises, mettre en place une gestion cohérente du Cloud peut s’avérer être une tâche intimidante, car elle implique de rationaliser les services Cloud utilisés, ainsi que les commandes natives pour les gérer. Si vous vous reconnaissez dans cette description, vous n’êtes pas le seul. Notre étude montre que plus de neuf organisations sur dix (91 %) collaborent avec des parties tierces, que ce soient des fournisseurs informatiques, des intégrateurs de systèmes, des revendeurs à valeur ajoutée ou les trois à la fois, afin d’aider à l’architecture et à la mise en œuvre de projets d’infrastructure Cloud.

    Comment Dell Technologies Cloud peut vous aider

    Cette étude a été commandée par les sociétés Dell Technologies, VMware et Intel Corporation, lesquelles concentrent leurs efforts pour aider les organisations à atteindre leurs objectifs en matière de Cloud avec Dell Technologies Cloud. Toute décision technologique doit être prise en tenant compte des personnes, des processus et de la situation actuelle. Dell Technologies s’attache à rencontrer les organisations où elles se trouvent et à fournir les solutions technologiques et de services nécessaires pour les aider à concevoir une stratégie informatique multi-Cloud gagnante qui s’appuie sur les outils et compétences existants pour obtenir de meilleurs résultats.

    La plate-forme Dell Technologies Cloud reposant sur VMware Cloud Foundation est un ensemble de solutions d’infrastructure Cloud conçues pour offrir un modèle de fonctionnement cohérent et une gestion simplifiée dans les Clouds privés, les Clouds publics et les emplacements périphériques, ce qui réduit les obstacles à l’adoption du Cloud et offre les possibilités de laisser les exigences des applications et les besoins métiers déterminer où se trouvent les charges applicatives. Cette vision de la gamme Dell Technologies repose sur la compréhension que Dell a du Cloud en tant que modèle opérationnel, et non en tant que lieu, ainsi que sur l’ambition de devenir un partenaire technologique de confiance pour les organisations qui cherchent à réduire la complexité d’environnements Clouds hétéroclites à l’aide d’une couche d’infrastructure et d’opérations cohérente.

    Pour en savoir plus sur la façon dont Dell Technologies Cloud peut vous aider, commencez ici.

    Toutes les marques commerciales citées sont la propriété de leurs détenteurs respectifs. Les informations figurant dans cette publication proviennent de sources qu’ESG (Enterprise Strategy Group) considère comme fiables, bien qu’ESG n’offre aucune garantie quant à leur exactitude. Cette publication peut comporter des informations reflétant des opinions propres à ESG et susceptibles d’évoluer à tout moment. Cette publication a fait l’objet d’un dépôt légal par The Enterprise Strategy Group, Inc. Toute reproduction ou redistribution partielle ou totale de cette publication, au format papier, électronique ou autre, à des personnes non autorisées à la recevoir, sans le consentement exprès de The Enterprise Strategy Group, Inc., constitue une violation de la loi américaine relative aux droits d’auteur et entraînera une action civile et, le cas échéant, des poursuites criminelles. Pour toute question, contactez le service des relations clients ESG au +1 508 482 0188.

  • Les conseillers Dell Technologies sont là pour vous aider.

    • Rapport réalisé par ESG Research Insights : « The Cloud Complexity Imperative: Why Organizations Must Unify and Simplify the Management of their Sprawling Multicloud Environment », à la demande de Dell Technologies, VMware et Intel Corporation, février 2020. Les résultats sont basés sur une étude menée auprès de 1 257 décideurs informatiques provenant de 11 pays et sur une analyse comparative de la cohérence de la gestion des opérations dans le Cloud public et une infrastructure de Cloud privé sur site moderne. Les résultats réels peuvent varier. Cliquez ici pour lire le rapport complet.